Killing Bode : le parcours qui tue

Entraînement

Killing Bode logo

Killing Bode est le nom d’un parcours que nous avions l’habitude de faire entre collègues à la pause déjeuner lorsque je travaillais à l’Estaque. A l’époque, Renaud, un des amis de la bande,  montait en puissance avec la ferme intention de dépasser le niveau de Pascal, dit « le Bode ». C’est comme ça qu’est née la « Killing Bode ».

Mais pourquoi tant de haine ? Soyez rassurés, l’agressivité n’est que sportive. Le parcours lui, est d’une violence inouïe. Comme nous n’avions guère plus d’une heure pour nous entraîner le midi, j’avais tracé un parcours varié et ludique où nous pourrions trouver en miniature tout ce qu’on peut trouver sur les trails de la région. Des montées courtes mais très raides à faire en courant (pour ceux qui ont les cuisses), des descentes techniques, des relances, des faux plats montants qui cassent le moral et un final roulant ultra rapide. Bref, tout ce qu’il faut pour progresser en s’amusant. Chaque portion travaillée indépendamment est déjà un défi en soi. Enchaîner l’ensemble à fond est une véritable épreuve, physique et mentale.

Lire la suite

Trail nocturne de Gémenos

Trail de Gémenos 2014Trail nocturne de Gémenos

Le Trail de Gémenos est devenu un rituel, l’évènement à ne pas manquer. Je sais, ce n’est qu’une petite course locale au profit du Téléthon mais elle est devenue au fil des années la course de clôture où tous les copains sont au rendez-vous. C’est l’occasion de se tirer la bourre et de régler ses comptes.

L’année dernière j’avais fait une très belle course… Une si belle course que collègues et connaissances comme Patrice, Jeff, Antoine ou Sylvain aimeraient bien prendre leur revanche. Ils sont donc nombreux cette année à vouloir ma tête d’autant qu’ils semblent tous affûtés comme des couteaux de boucher.

Lire la suite

Matériel et équipement qui m’ont accompagné en 2014

Matériel & équipement trail

Je profite de la période du bilan pour faire une mise à jour des pages concernant l’équipement et le matériel. Même si je me suis un peu calmé en 2014, j’ai continué à acheter beaucoup (trop ?) de matos. Je n’y peu rien, j’adore ça… Allons-y et passons en revue l’équipement et le matériel qui m’ont marqué cette année.

SALOMON S-LAB ADVANCED SKIN Hydro 12 SET

Salomon S-Lab Advanced Skin Hydro 12 SetMon sac dédié aux Ultras. Il aura été mon fidèle compagnon de la TDS 2014. C’est le sac presque parfait. Il est ultra léger (320 grammes) et épouse parfaitement le haut du corps. En effet il ne bouge absolument pas en course. Il est livré avec deux gourdes isotherme flexible de 500 ml (soft flask). J’en ai rajouté une troisième que je range dans la longue poche transversale arrière pour avoir 1,5 litres en course. Du coup, pas besoin de rajouter une poche isotherme (non livrée avec le sac). Les soft flasks présentent l’avantage de se remplir facilement comparativement à une poche à eau, de prendre très peu de place et de pouvoir varier les boissons. La fameuse grande poche transversale est géniale car elle permet de prendre et de ranger facilement un coupe-vent en course sans avoir besoin de retirer le sac. Le seul reproche que je ferais est la longueur un peu courte du zip de la grande poche arrière qui rend le rangement peu pratique, surtout après plusieurs heures de course et à la lumière d’une frontale. Point d’attention, le mesh extensible du sac n’est pas étanche. Il faut donc bien penser pour les sorties longues à mettre à l’abri de la pluie et de la transpiration son téléphone portable et ses vêtements de rechange. Pour ça, une simple pochette plastique et un sac poubelle font l’affaire. Bref, un super sac haut de gamme taillé pour la compétition.

Lire la suite

Bilan 2014

Bandeau Bilan 2014Jusqu’à aujourd’hui je n’étais pas très à l’aise pour partager mon bilan de fin d’année. Ça reste une démarche personnelle qui, en fin de compte, n’intéresse personne à part celui qui le rédige.

Je ravise mon jugement cette année. Je ne suis toujours pas plus à l’aise pour regarder mon nombril devant vous… C’est pourquoi je vais essayer de rendre ce bilan utile pour un coureur débutant ou confirmé et qui souhaiterait avoir des éléments de comparaison.

Lire la suite

Trail nocturne de Bonnieux

Bandeau TNB 2014

Bonnieux 2014C’est ma quatrième participation au Trail de Bonnieux, une course qui, d’année en année prend des allures de classique. Le niveau et le nombre de participants ne cesse d’augmenter à chaque édition. Cette fois j’ai décidé de varier les plaisirs puisqu’avec l’incontournable Jeff nous avons pris le parti de nous inscrire sur la course en relais. Je ferai les 10 premiers kilomètres sur un profil montant, Jeff prendra le relais au niveau de la forêt de cèdres et terminera les 15 derniers kilomètres parsemés de quelques bosses et de belles descentes.

10 minutes d’échauffement et l’heure du départ approche. Je me cale dans le deuxième rang. L’ambiance est décontractée. Je discute avec quelques connaissances des ultras réalisées durant l’été. J’allume ma Petzl Nao et nous nous lançons dans la course à vive allure. La traversée de Bonnieux se fait au rythme de 4 min/km. Nous quittons ensuite les lumières de la ville pour rejoindre la forêt.

Lire la suite

Trail du Cousson – Les routes du temps

Bandeau Trail du Cousson

CoussonUn mois et demi après la TDS nous nous retrouvons avec Jeff pour la dernière course longue de l’année, le Trail du Cousson. Voilà quelques années que ce trail m’attire. Je connais peu la région de Dignes-les-Bains, à part la très belle via ferrata du Rocher de Neuf Heures qui surplombe la ville. D’autre part les photos qui illustrent le site de la course – les mêmes que celles qui illustrent ce récit –  donnent franchement envie.

Depuis Chamonix l’entraînement a été très léger puisque je compte à peine une sortie par semaine. C’est donc avec la volonté de prendre un maximum de plaisir sans forcer que je prends le départ. A mes côtés, Jeff bien sûr mais aussi Dominique, un collègue de travail de Jeff ainsi que Thierry, un ami blogueur de Gap qui se lance aujourd’hui sur sa plus longue distance en compétition. 45 km et 2500 mètres de dénivelés nous attendent sur un parcours majoritairement boisé.

Lire la suite