Bilan 2016

Bandeau Bilan 2014

Les années se suivent et se ressemblent parfois… À croire que les débuts d’années ne me réussissent pas vraiment. Voilà maintenant un mois que je m’entraîne au ralenti, fatigué et blessé. Le moral est étrangement au beau fixe. Je suis devenu fataliste et plutôt que de tourner comme un lion en cage je profite de mon repos forcé (que je peux appeler désormais coupure annuelle…) pour rattraper des lectures en retard, cuisiner, regarder des films et passer du bon temps en famille.

L’occasion aussi d’arrêter le cours du temps et d’analyser mon année sportive 2016 qui vient à peine de s’achever. Exercice souvent ennuyeux pour les lecteurs mais extrêmement utile pour l’auteur car il permet d’analyser factuellement et de manière dépassionnée les événements passés, l’émotion ayant souvent tendance à prendre le dessus sur l’impartialité des chiffres. Si je laisse parler d’abord mes émotions j’ai le sentiment que 2016 n’a pas été une bonne année. La motivation a été en dent de scie, les résultats également… J’ai la désagréable impression d’en avoir fait encore moins qu’en 2015 qui n’était déjà pas un grand cru. Étrangement, les chiffres disent le contraire et en rebalayant l’année 2016 sortie après sortie, elle est finalement pas si mal ! Le bonheur n’est pas dans les chiffres mais principalement dans les rencontres et le partage. J’y reviendrai plus tard, commençons tout d’abord par les chiffres.

Que retenir de 2016 ?

2015

2016

Course à pied

Kilométrage annuel

1664 km

1350 km

Moyenne mensuelle

139 km/mois

112 km /mois

Moyenne hebdomadaire

32 km/semaine

26 km/semaine

Durée

205 h

205 h

Répartition

11% route / 89% Trail

8% route / 92% Trail

Dénivelé annuel

72.206 m D+

72.060 m D+

Compétition

Nombre

9

8

Kilométrage

322 km

302 km

Durée

37 H

45 h

Entrainement

Nombre de sorties

88

64

Durée

168 h

160 h

Moyenne sorties

1,7 sorties/semaine

1,2 sorties/semaine

Autres Activités : Vélo

Nombre de sorties

8

31

Kilométrage annuel

441 km

2026 km

Cumul dénivelé

5290 m D+

25.487 m D+

Autres Activités : VTT

Nombre de sorties

8

11

Kilométrage annuel

322 km

384 km

Cumul dénivelé

4297 m D+

8179 m D+

Autres activités : Randonnée

Nombre de sorties

9

6

Kilométrage annuel

92 km

79 km

Cumul dénivelé

4895 m D+

4485 m D+

 Points marquants

Côté trail running, c’est une copie conforme de 2015 ! Distances quasi similaires, dénivelés identiques, même durée d’entraînement… Incroyable ! Le plus surprenant est que j’ai réussi à caler en plus 1500 km de vélo de route. La nouveauté est bien là… Le vélo de route. Ce qui devait être au départ un complément d’entraînement au trail est devenu au fil des mois une activité à part entière, au point de me lancer sur ma première cyclosportive en septembre en m’inscrivant sur le parcours de 94 km des Bosses de Provence. Une merveilleuse expérience que je renouvellerai très certainement en 2017 et qui m’a fait prendre conscience que 2000 km annuels, ça  représente pas grand chose pour un vrai cycliste. J’ai aimé le côté tactique de la course en peloton, l’esprit bon enfant des cyclosportives que je pensais, à tord, détestable, ainsi que le prix de l’inscription que je considère très raisonnable au regard des prestations proposées. Ceux qui me connaissent bien savent à quel point je me suis moqué des cyclistes au bord des routes. Je suis désormais de ceux-là. Il m’arrive même de changer de roues et de bricoler mon vélo. Quand on connaît ma passion pour le bricolage c’est dire si j’ai changé. Comme on dit dans ces moments là, y’a que les imbéciles qui…

Autre points marquants de 2016, ce sont les offs et les sorties entre copains. Plutôt solitaire à l’entraînement, j’ai pris beaucoup de plaisir à partager quelques entraînements sur Bouc Bel Air et aussi à la Sainte Victoire avec Antoine, Yann, Pierre, Brice et Jacques. La montagne Sainte Victoire fut à nouveau THE spot de 2016. J’ai encore découvert de nouveaux sentiers et pris un pied phénoménal avec les copains : Denis, Antoine, Jeff, Laurent, la fusée Nicolas et sa bande.  Les oubliés m’excuseront… Mention spéciale pour le GTSV, soit le Grand Tour de la Sainte Victoire, un off que nous avons réalisé fin février. Un truc de malade : 40 km et 4000 m de D+ à travers le massif en empruntant les sentiers les plus raides, non balisés pour la plupart voir carrément sauvages, de part en part du massif. Un parcours extrêmement difficile que j’aurai bouclé avec un groupe d’excellents coureurs qui m’en auront bien fait baver. Un souvenir extraordinaire qui vaut largement celui de mes plus belles courses !

J’aime toujours autant la compétition mais j’ai encore réduit mon nombre de participation en 2016. C’est probablement lié à une certaine lassitude et l’envie découvrir d’autres disciplines et de nouvelles courses. Elles auront été peu nombreuses mais marquantes avec le Trail du Mont Olympe, la sublime Traversée du Trail Verbier Saint Bernard et l’Alpin Trail de Pichauris.

Côté paysages j’en ai pris plein les yeux sur les hauteurs de Collioure, de jour et surtout de nuit. Je connais, certes, parfaitement la région mais j’ai toujours autant de plaisir à y courir. J’ai redécouvert les routes de ma régions grâce au vélo, à l’affût des pentes les plus raides comme vous pouvez vous en douter. J’ai adoré le Dévoluy que nous avons découvert cet été en famille. C’est avec toujours autant de bonheur que j’ai parcouru les sentiers du Queyras que j’avais délaissé pendant une année complète. Courir dans la région de Chamonix reste et restera à jamais une expérience intense même si l’OCC restera le moins bons souvenir de l’année passée.

Concernant la performance il aura fallu attendre la fin de l’année pour retrouver de bonnes sensations avec le traditionnel Trail Nocturne de Bouc Bel Air et celui de Gémenos. La préparation pour ces deux trails courts aura été réduite mais malgré tout efficace. Le reste de l’année fut en demi teinte avec des courses « avec » comme l’Aurélien Trail et des courses « sans » comme le Trail Sainte Victoire,  celui du Verbier Saint Bernard et l’OCC.

Meilleurs souvenirs 2016

Ce sont clairement les courses et les sorties entre copains qui sont les meilleurs moments de l’année et notamment le GTSV comme j’en ai déjà parlé. Mes sorties nocturnes, seul ou accompagné de Laurent sur les hauteurs de Collioure sont d’excellents souvenirs. Je ne me lasse pas des bruits de la nuit où de la vision furtive d’un chamois, d’un renard ou d’un sanglier, de ce sentiment d’être seul au monde en complète symbiose avec la nature.

Les rares sorties en vélo de route avec Jeff et Pascal sont de beaux moments de sport et de rigolade. Celles avec Thierry et Pierre en VTT comptent elles aussi. Ma plus belle sortie vélo restera ma première montée du Ventoux par Bedoin fin mai. J’ai compris pourquoi cette montée est autant mythique et une des plus dures de France. J’ai hâte d’y retourner pour exploser mon temps de montée qui doit tourner autour des 1h45. Le point d’orgue restera le Trail du Verbier avec l’indéboulonnable Jeff. Un trail réputé difficile qui avait brillamment commencé mais qui s’est terminé en carnage. Mais au-delà de la course c’est tout le week-end qui restera un super moment.

Pire souvenir 2016

htt-7L’OCC… Enfin moi sur l’OCC pour être plus juste. Soyons clair, Chamonix fin août est toujours aussi magique. Les trois jours que nous avons passé là-bas avec Jeff étaient géniaux, l’OCC est un très beau parcours mais cette course a été une cruelle déception. Victime à mi-parcours d’une grosse déshydratation j’ai terminé dans la douleur et sans aucun plaisir. J’étais pourtant très motivé au départ et bien préparé. D’ordinaire on apprend de ces erreurs sauf qu’ici je n’arrive pas encore à comprendre mes erreurs, à part le fait de m’aligner sur des courses où la température dépasse les 25°C. Vivre ça coup sur coup après le Verbier m’aura affecté psychologiquement et éloigné quelques mois du trail le temps de retrouver l’envie.

Les envies pour 2017 ?

htt-9« Place à la nouveauté » est le mot d’ordre de 2017. Certes, je serai encore présent sur le Trail Sainte Victoire pour la huitième fois si j’arrive à m’inscrire et à me préparer convenablement. Je suis également à nouveau inscrit sur la Traversée du Trail Verbier Saint Bernard où j’ai une revanche à prendre. Cette fois je serai seul en course, Jeff ayant pris la belle décision d’accompagner Laurent qui fera à cette occasion son premier grand Trail. Je suis persuadé qu’ils iront tous les deux au bout de cette belle aventure et leur souhaite de tout cœur. Et la nouveauté dans tout ça ?

  • Ma participation à mon premier Triathlon ! Oui, vous avez bien lu… À vrai dire je n’ai pas vraiment le choix puisqu’il s’agit d’un cadeau de mon ami Jeff. Je vais faire en sorte de ne pas avoir trop d’aprioris, on verra bien après coup ce qu’il en reste. Une chose est certaine, je ne vais pas travailler la natation car je déteste nager. Il est possible que, passé le Triathlon du Salagou qui aura lieu le 10 et 11 juin, je dise tout le contraire.
  • Retour à l’Ultra Trail avec une très grosse envie de participer aux premiers ultras des Bouches-du-Rhône que sont l’Ultimate Race fin mai et l’Utra Terres de Provence fin septembre.
  • Découvrir de nouvelles petites courses dans la région comme par exemple le Trail des 5 Calanques qui devrait voir le jour à la mi-avril si tout va bien. Après une annulation de dernière minute en 2016, on va voir ce que ça va donner cette année même si j’ai déjà quelques doutes sur la fiabilité de l’organisation.
  • De nouvelles cyclosportives avec notamment la découverte des grandes classiques de la région comme La Provençale Sainte Victoire. Le vélo devrait prendre de l’importance cette année et j’aimerais doubler le kilométrage pour progresser significativement dans cette discipline.

Ça fait un beau programme et si j’arrive à en faire la moitié ça sera déjà une performance. D’expérience je n’aime pas trop tirer des plans sur la comète et préfère me fixer des objectifs atteignables, quitte à les revoir en cours d’année. La forme et le mental conditionnent et font revoir bien souvent les objectifs et enfin, comme d’autres, j’ai un travail et une famille qui peuvent venir perturber ce joli planning. C’est la vie de tout sportif.

Dans tous les cas j’ai la conviction que 2017 sera intense en émotion, en rencontres et que le plaisir sera au rendez-vous. Je souhaite à vous tous une excellente année en espérant avoir autant de plaisir à vous lire même si j’ai été moins actif sur ce blog l’année passée. Que l’année 2017 soit une grande année de bonheur, de partage et que tous vos désirs vous attendent sagement au bout du chemin et même s’il paraît difficile et semé d’embûches le bonheur n’en sera que plus intense !

2016 en images

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s