Une huitième participation au TSV, ça s’arrose !

Je pensais avoir tout vu, tout connu sur les pentes de Sainte Victoire jusqu’à dimanche dernier… Il aura fallu attendre 8 ans, voire même 15 ans pour ceux qui ont participé à toutes les éditions, pour connaître les conditions climatiques de l’édition 2017. Une pluie ininterrompue de deux jours a rendu les sentiers de la montagne quasi impraticables, à moins d’être équipé de crampons d’alpinisme pour adhérer dans la boue et accessoirement de semelles Continental pour coller à la roche détrempée.

Une heure avant le départ de la course l’organisation annonce que le Trail Sainte Victoire, le grand parcours de 58 km et 2900 m de D+, est annulé. En substitution est proposé aux coureurs le parcours Cézanne, soit 36 km et 1300 m D+. Beaucoup sont déçus, surtout ceux qui ont fait un long voyage pour découvrir ce trail dont la réputation dépasse largement la région. Mais pour bien connaître cette montagne, la douloureuse décision de l’organisation était celle qu’il fallait prendre. Impossible d’imaginer plus de 400 coureurs grimper le Clapier sans s’exposer à des risques de chute grave, de courir sur les crêtes sans y laisser une cheville coincée dans le redoutable lapiaz qui parsème le sommet, sans parler des descentes rendues extrêmement glissantes. Bref, des conditions qui n’empêche certes pas un coureur qui connait parfaitement le massif de s’y aventurer (pas vrai Denis ?) mais qui interdit toute organisation responsable d’y engager des participants. Lire la suite

Publicités

Bilan 2016

Bandeau Bilan 2014

Les années se suivent et se ressemblent parfois… À croire que les débuts d’années ne me réussissent pas vraiment. Voilà maintenant un mois que je m’entraîne au ralenti, fatigué et blessé. Le moral est étrangement au beau fixe. Je suis devenu fataliste et plutôt que de tourner comme un lion en cage je profite de mon repos forcé (que je peux appeler désormais coupure annuelle…) pour rattraper des lectures en retard, cuisiner, regarder des films et passer du bon temps en famille.

L’occasion aussi d’arrêter le cours du temps et d’analyser mon année sportive 2016 qui vient à peine de s’achever. Exercice souvent ennuyeux pour les lecteurs mais extrêmement utile pour l’auteur car il permet d’analyser factuellement et de manière dépassionnée les événements passés, l’émotion ayant souvent tendance à prendre le dessus sur l’impartialité des chiffres. Si je laisse parler d’abord mes émotions j’ai le sentiment que 2016 n’a pas été une bonne année. La motivation a été en dent de scie, les résultats également… J’ai la désagréable impression d’en avoir fait encore moins qu’en 2015 qui n’était déjà pas un grand cru. Étrangement, les chiffres disent le contraire et en rebalayant l’année 2016 sortie après sortie, elle est finalement pas si mal ! Le bonheur n’est pas dans les chiffres mais principalement dans les rencontres et le partage. J’y reviendrai plus tard, commençons tout d’abord par les chiffres.

Que retenir de 2016 ?

Lire la suite

« Un risque à courir », un roman policier dans le milieu du trail

Bandeau Livres

Un risque à courirLes lecteurs qui suivent régulièrement ce blog savent que je ne communique que sur ce que j’aime et connais. Si je me fais parfois l’écho des marques, j’ai besoin d’avoir créé avant tout une relation passionnée avec mes différents contacts et partenaires. C’est exactement la même chose avec Jean-Marie de Dinechin, auteur d’un premier roman « Un risque à courir », que j’ai découvert un peu par hasard via les réseaux sociaux et que j’ai très envie de vous faire connaître. Plutôt qu’écrire un article qui raconte tout le bien que je pense de ce premier roman, j’ai préféré aller plus loin en interviewant son auteur qui s’est très gentiment prêté au jeu.

Bonjour Jean-Marie et merci de prendre le temps de répondre à mes questions. Avant de mieux te connaître, parle-nous de ton livre si tu veux bien. Qu’est-ce qu’on peut dire sur « Un risque à courir » sans trop en dévoiler ?

Lire la suite

Nocturama : Trail nocturne de Bouc Bel Air & de Gémenos

Bandeau TNBBA & Gémenos 2016

Trail Nocturne de Bouc Bel Air 2016Trail Nocturne de Gémenos 2016

Samedi 26 novembre, 14h30. Je rejoins le complexe culturel des Terres Blanches. Je retrouve Pierre Gauthier et Antoine Djerrou, amis et organisateurs du Trail Nocturne de Bouc Bel Air, à qui j’ai proposé mon aide. Avec d’autres bénévoles je suis préposé au parking. Ça ne sera pas une tâche facile car plus de 500 coureurs sont attendus et la cour de l’école primaire, reconvertie en parking d’appoint, doit faire au maximum 150 places. Avec l’équipe de bénévole nous nous en sortirons finalement pas trop mal. À 17h15, je troque ma chasuble jaune fluo contre un short et une paire de basket. Je vais courir très léger ce soir, la température est douce, la distance est courte et le parcours devrait être bouclé en un peu plus de 1h.

Une semaine plus tard, je récupère mon vieux Jeff à Auriol et nous filons vers Gémenos pour le traditionnel Trail Nocturne de Noël qui fait fantasmer tant de coureurs locaux. Pourtant ce trail n’a strictement rien d’extraordinaire, c’est un parcours de 16 km très roulant sans difficulté particulière si ce n’est que d’être à fond tout le long. Par contre c’est pour beaucoup de coureurs que je connais le dernier rendez-vous de l’année et l’occasion de régler des comptes en finissant devant les copains. Pour ceux qui suivent mes récits voilà maintenant 3 ans qu’Antoine et Sylvain ont la ferme intention de prendre ma couronne (une petite couronne en bois toute simple). Je sais que cette année ça va être très compliqué de maintenir ma troisième place car ils gagnent du terrain années après années…

Lire la suite

Alpin Trail de Pichauris

Alpin Trail de PichaurisAlpin Trail PichaurisL’Alpin Trail de Pichauris n’était pas prévu au programme… Cette fin d’année est à l’image des 10 mois précédents, à savoir une année sportive pauvre en compétition avec des courses choisies au dernier moment et à l’envie. Concernant l’Alpin Trail, c’est clairement la reconnaissance faite quelques semaines auparavant avec Guillaume qui m’a poussé à m’inscrire. Chose faite le jour de la course. Il ne fait pas très froid tôt le matin sur la grande étendue d’herbe du domaine de Pichauris. Nous aurons par contre un peu de vent. Les organisateurs terminent d’installer les tentes et tout le nécessaire qui permettra d’accueillir plus de 400 coureurs repartis sur 3 courses. J’ai à peine le temps de discuter avec quelques connaissances que l’heure du départ approche.

Lire la suite

Alpin Trail de Pichauris : Une seconde édition pleine de promesses

Trail de Pichauris

Alpin Trail PichaurisJ’ai récemment été contacté par l’organisation de l’Alpin Trail qui m’a sollicité pour communiquer sur le Trail de Pichauris qui aura lieu le vendredi 11 novembre 2016. Plutôt que de vous livrer un article sponsorisé qui sonne faux comme des dizaines de blogueurs peuvent proposer, j’ai préféré avant toute chose effectuer une reconnaissance du parcours pour, à minima, donner mes impressions sur les paysages traversés et les difficultés qui attendent les coureurs.

Avant de vous parler du parcours, qui est l’Alpin Trail et quelles sont les courses proposées le 11 novembre prochain ?

L’Alpin Trail est l’association du Comité départemental FFCAM (Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne) des Bouches du Rhône et du Conseil Général des Bouches du Rhône avec pour ambition de proposer aux coureurs un véritable trail alpin situé dans le massif du Garlaban, composé de montées raides, de descentes de pierriers et de traversées en single.

Lire la suite

Trail Verbier St-Bernard, Traversée (du désert)

Voilà presque un an que Jean-François me parle du Trail Verbier St-Bernard, une course, d’après lui, très exigeante qu’il faut absolument avoir fait. Je me suis laissé convaincre en décembre de l’année dernière et me suis inscrit avec lui. Du coup nous avons bénéficié d’une inscription prioritaire pour l’OCC. Ça sera donc nos challenges de l’été : 61 km et 4100 m D+ dans le Valais et 55 km et 3500 m D+ autour de Chamonix fin août. Avec une demi-saison pauvre en compétition, il est plus sage de se lancer sur des petites distances pour le reste de l’année. Il faudra attendre 2017 pour revenir vers l’ultra.

Lire la suite